Accueil > Références et réflexions > Bibliographie > Apprentissages progressifs de l'écrit

Apprentissages progressifs de l'écrit à l'école maternelle

Institut national de la recherche pédagogique

Profession Enseignant, Hachette Éducation (2006)

 

PROG : comme  Progressivité des apprentissages langagiers que le maître induit, encourage, accompagne, grâce à des dispositifs particulièrement adaptés aux jeunes enfants.

Un ouvrage pratique, ni méthode, ni recette pour autant, qui profitera essentiellement aux enfants en difficulté et aux enfants fragiles. Destiné aux enseignants de l’école maternelle PS/MS/GS, il présente le travail d’une équipe de recherche de l’INRP, dirigé par Mireille BRIGAUDIOT.

Il propose une réflexion sur les différentes conceptions de l’apprentissage de l’écrit à l’école maternelle en préservant  le bien être de l’élève de maternelle, la qualité des apprentissages langagiers dans l’objectif de la préparation à l’école élémentaire, l’ajustement des tâches aux capacités et aux "envies" des élèves de maternelle.

Présentation

Les principes de travail décrits dans cet ouvrage sont basés sur quatre axes :

1. Engager une réflexion sur le travail du langage :

2. Considérer l’écrit comme  un "objet" pas comme les autres

Le passage par "l’image", un support à  laisser de côté ? Le traitement visuel et la dimension visuelle de l’écrit, la diversité des écrits et les choix à opérer dans ce domaine (histoires, messages, prénoms, autres écrits et supports, dynamique d’activité et intérêt des supports et des écrits choisis pour les élèves)

3. "Être devant / Être derrière,  les élèves"

Une approche didactique qui délaisse un peu la PPO de  côté au profit :

Plusieurs dispositifs didactiques, tâches problèmes, jeux problèmes sont proposés dans ce cadre.

4. Instaurer une ambiance de classe particulière

L’usage particulier du langage par le maître et dans la classe pour rendre les choses simples, transparentes, sans détour, sans implicite. L’habitude donnée d’être toujours en réflexion et le relationnel qui est bien entendu très lié à la qualité des apprentissages. La dynamique du groupe classe et l’autonomie acquise. Un maître qui ajuste sa pratique en permanence, observe ses élèves, évalue et différencie ses apprentissages, prête attention aux obstacles, est attentif à ne pas "perdre d’enfant".

 

En conclusion

Les démarches proposées dans cet ouvrage détaillent les grandes compétences du dire pour comprendre et réfléchir, comprendre et se représenter l’acte de lire, produire du langage écrit, découvrir la nature de l’écrit.

L’ouvrage propose de nombreuses pistes de travail et pistes didactiques dans chacune de ces grandes compétences. Pour les travailler, il propose des outils concrets, des supports, des situations, tâches et activités, des démarches, et décrit certaines conditions matérielles.

L’évaluation n’est pas laissée pour compte et les outils proposés sont également nombreux, adaptés et efficaces pour chacun des trois niveaux de classe. Ils passent par la proposition de jeux problèmes, de tâches problèmes, de situations d’entretiens diverses, de l’usage de supports,  qui sont décrits de manière effective.

Une partie de l’ouvrage est enfin consacrée aux témoignages d’enseignants inscrits dans le projet de recherche du PROG et y ayant participé avec leur classe.