L’accueil du jeune enfant à l’école

L’organisation de l’espace

Télécharger le document

Il n’y a pas un modèle d’organisation car la gestion de l’espace reste très dépendante des conditions matérielles mais on peut lister quelques règles pour que les locaux répondent aux besoins du jeune enfant : s’ouvrir au monde, grandir, se déplacer, s’isoler, se reposer.

S’ouvrir au monde

L’espace de la classe doit constituer un milieu riche par ce qui est donné à voir, à manipuler et expérimenter.

Voir - l’affichage doit comme dans les autres classes comporter les trois volets habituels : référentiels, traces d’activités, décoration même si le premier volet reste réduit.
Rappelons que :

Attention à l’esthétique de l’affichage mais aussi de tout ce que les élèves ont sous les yeux : le mobilier et l’équipement des coins-jeux. On voit trop d’éléments dépareillés dans les classes : les toiles cirées, les rideaux des petits meubles…

Manipuler et expérimenter - les matériels et jeux qui sont proposés dans des corbeilles ou dans les coins-jeux doivent relever de diverses catégories pour rendre possible des activités variées même si la répétition est source de plaisir et de sérénité pour un jeune enfant.

Attention à ne pas mettre à disposition des élèves en début d’année tout le matériel dont dispose la classe.

Grandir

Une classe de maternelle ne devrait pas se figer, a fortiori une section de petits. Il faut penser l’environnement comme évolutif ; la classe du début d’année ne sera plus celle de janvier encore moins celle d’avril.

Se déplacer

Trop de classes sont encombrées de meubles de rangement qu’on pourrait parfois placer dans des couloirs ou des dégagements. En section de petits, il est indispensable de dégager l’espace, surtout en début d’année. Le plus simple réside dans la suppression d’une ou deux tables ovales. En effet, rien ne justifie que chaque élève ait une place attitrée puisque tous ne seront pas en même temps à une table.

Beaucoup d'activités seront faites debout, ou par terre : inutile, surtout en début d'année, d'encombrer l'espace avec 30 chaises.

S’isoler

le poids du groupe est lourd quand on a trois ans ! Prévoir des espaces mi-fermés. Il faut conjuguer nécessité d’avoir un œil sur les élèves et possibilité pour chacun de s’isoler un moment d’où des amorces de cloisons à mettre en place avec des meubles d’un mètre de haut environ.

Se reposer

La matinée en petite section exige beaucoup du jeune enfant même si l’enseignant fait alterner activités à forte charge cognitive et phases moins intenses. Il est bon de prévoir des lieux où certains élèves pourront "souffler" un moment, rester à "rêvasser".
Il devrait y avoir dans la classe des supports moelleux, un ou deux petits matelas, des coussins dans un coin ; les tapis ne doivent pas être réservés au regroupement dont l’usage ne saurait se réduire aux rituels du matin.


Exemple de plan de classe

Les coins jeux

Une remarque : En début d’année, ne pas multiplier les types de jeux : un coin poupées, un coin cuisine, un coin de grosses constructions sont largement suffisants les premières semaines. Ils permettront aux enfants d'apprendre à utiliser les coins, d'apprendre à partager, d'apprendre à ranger... De même, penser à limiter de manière drastique le matériel à disposition dans les coins-jeux. Il sera augmenté au fur et à mesure, de préférence lors d'activités d'apprentissage menées par l'enseignant.

Quelques exemples :

Espace manipulation :

Espace expérimentation :

Espace bibliothèque :

Espace production :

Espace jeux : Cet espace évolue, se transforme au cours de l'année (faire varier les jeux proposés)