Accueil > Enseigner en maternelle > Organiser sa classe > Coin Sciences

Coin Sciences

Télécharger le document

Les enjeux 

Un espace scientifique va permettre aux élèves de :

  • découvrir et manipuler librement des objets,
  • s'interroger,
  • fabriquer des objets librement ou avec une fiche de construction,
  • développer la coopération (jouer à plusieurs), les interactions et l’entraide
  • réinvestir et éprouver le plaisir de faire et refaire
  • faire émerger leurs représentations initiales
  • résoudre des problèmes
  • construire un vécu et une culture scientifique

Niveau de classe : Tous

Période de l’année : Temporaire - il peut n'être installé que sur quelques périodes, consécutives ou non, de l'année scolaire. Son contenu se transforme en fonction de la programmation de l'enseignant.

 

Objectifs spécifiques

Reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leurs qualités et leurs usages

Connaître des manifestations de la vie animale et végétale, les relier à de grandes fonctions : croissance, nutrition, locomotion, reproduction

Nommer les principales parties du corps humain et leur fonction, distinguer les cinq sens et leur fonction

Connaître et appliquer quelques règles d’hygiène du corps, des locaux, de l’alimentation

Repérer un danger et le prendre en compte

Apprentissages langagiers

Faire des sciences, c’est

parler, pour décrire ce qu'on observe

penser, pour émettre des hypothèses, tirer des conclusions

écrire, pour garder une trace de ses observations, comparer les observations, communiquer ses résultats

Les élèves produisent ainsi autre chose que des réponses minimales à des questions fermées.

Installation matérielle

Localisation dans la classe

Coin bien délimité, équipé de rangements (boîtes, tiroirs, casiers...), d'un espace de travail et offrant la possibilité d'affichage.

Matériel

Le matériel sera proposé en fonction du thème abordé. En général, privilégier du matériel simple, usuel (matériel de classe, récupération) enrichi d'objets plus spécifiques. Possibilité d'intégrer des objets apportés par les élèves. Penser à la documentation : affiches, albums documentaires, fiches techniques, photos...

Quelques exemples, non exhaustifs :

L'air Le corps humain La vue
Ballons de baudruche, pompe à vélo, gonfleurs, seringues en plastique, flacons vides, langues de belle-mère, pailles, balles de ping-pong, éventails, sacs (papier, plastique), moulinets, plastique à bulles, instruments à vent (sifflets, flûtes, harmonica, tuyaux…) Brosse à dents, moulage de mâchoires, radios dentaires, miroirs, pantin articulé, mannequin de peintre, radiographies, attelles en carton, photos de divers âges de la vie, puzzle corps humain, squelette en plastique, stéthoscope, toise, pèse-personne Loupes, loupe binoculaire, prisme, jumelles, kaléïdoscope, miroirs, lunettes, papiers (ou morceaux de plastique) de couleur transparents, échelle Monnoyer (tableau de lecture), papier calque, tube de carton

 

Organisation pédagogique

1. PHASE D’EXPLORATION

Le coin est en accès libre (mais réglementé : nombre d'élèves, consignes de sécurité). Les élèves découvrent le matériel mis à disposition en manipulant et expérimentant. L'enseignant recueille les hypothèses, les remarques afin de prendre en compte les conceptions initiales des enfants et évaluer leurs compétences.
Lorsque tous les élèves ont eu accès au moins une fois au coin, mise en commun : actions réalisées, remarques, hypothèses. L'enseignant note, les élèves peuvent dessiner leurs réalisations, l'enseignant écrivant la légende sous la dictée.

2. PHASE DE STRUCTURATION

En atelier dirigé puis semi-autonome. L'enseignant propose une situation-problème, les élèves émettent leurs hypothèses, qui sont notées (affiches) et les argumentent.
Dans une deuxième étape, les élèves manipulent, observent, se documentent et confrontent leurs prédictions avec ce qui est réalisé. L'enseignant questionne et oriente l'observation.
Ils font enfin un bilan des résultats qu'ils ont obtenus et confrontent les différentes démarches et observations. Les résultats sont présentés sur une affiche illustrée.

Attention ! chaque enfant doit avoir la possibilité de tester toutes les hypothèses proposées.

3. PHASE DE CONSOLIDATION

En atelier libre. Pour le plaisir de faire et refaire, pour élaborer un projet personnel (construction, dessin, jeu…), pour résoudre une situation problème plus complexe.

Quelques situations problèmes

Rappel : Dans une situation problème, le sujet est orienté par la tâche, le formateur par l’obstacle. L’objectif principal de formation se trouve donc dans l’obstacle à franchir et non dans la tâche à réaliser.

Fabriquer un instrument de musique (maracas, bâton de pluie, crécelle africaine…)

Fabriquer une boule à neige

Fabriquer une porte qui s'ouvre et qui se ferme dans un carton

Récupérer un objet dans un gobelet plein d'eau sans se mouiller les doigts – sans ficelle

Nourrir un animal

Construire un culbuto

Transporter de l'eau (varier les contraintes, par ex. sans utiliser un récipient…)

Faire fondre un glaçon le plus vite possible (ou le plus lentement possible)

Faire de la glace

Créer des couleurs et faire un "livre de recettes"

Faire une ombre immense / minuscule

Faire des ombres chinoises

Cacher son ombre

Fabriquer un objet qui roule

Fabriquer un moulin en papier

Faire avancer un bateau

Réaliser un Memory tactile

Trouver les meilleures conditions pour faire pousser une graine

Allumer une ampoule loin de la pile

Faire avancer un ballon de baudruche sans le toucher

Garder une plume en l’air pendant le temps du sablier

Fabriquer un mobile

Faire flotter de la pate à modeler (avec des billes posées dessus)

Rechercher différents moyens de faire flotter une bille en verre

Soulever une lourde charge et la déplacer (sans la toucher avec ses mains)

Fabriquer un manège qui tourne ?

Déplacer un sac plastique posé sur le sol sur un mètre sans le toucher

Réaliser un circuit à billes

Fabriquer un parachute, un avion en papier

Enfoncer un bouchon dans une bassine d'eau (le faire remonter)

Construire un pantin articulé

Construire, avec les "Duplo" de la classe, la tour la plus haute possible

 

En savoir plus...

Le site de la circonscription de St-Martin-de-Crau

Groupe maternelle des Côtes d'Armor

DSDEN du Val de Marne : Installer des coins scientifiques à l'école élémentaire