Accueil > Enseigner en maternelle > Organiser sa classe > L'aménagement

Aménager sa classe

Télécharger le document

L'espace-classe doit répondre aux besoins fondamentaux, parfois en apparente contradiction, des enfants :

Il est bien évident que ces besoins évoluent selon l'âge et la maturité des enfants : en GS, on a moins besoin de bouger qu'en PS ; mais également tout au long de l'année scolaire, ce qui implique que la configuration de votre classe peut se modifier pendant l'année.

Les locaux

Tout enseignant rêve d'une très grande classe, lumineuse, bien située dans l'école, … malheureusement, il faut faire avec ce qu'on trouve et tenter d'optimiser au mieux ce que l'on a.

On voit beaucoup de classes très encombrées. Il faut donc se poser les bonnes questions et ne pas avoir peur de se débarrasser du mobilier qui n'aurait pas sa place dans votre classe :

On voit également des implantations empreintes d'irrationalité :

Pensez votre classe en fonction de ce que vous allez y faire et de ce que vous voulez que vos élèves y fassent. Ne la voyez jamais comme "aboutie". Cela vous permettra :

Pensez à utiliser le mobilier pour cloisonner, délimiter les espaces.

Quelques grands principes :

 

Le matériel

Prenez le temps de penser au rangement du matériel et des fournitures.

Dans les armoires et bahuts, sur des étagères en hauteur, dans le couloir, ... ce qui ne doit pas être accessible aux élèves. Ce sont les réserves de fournitures, les outils ou médium peu utilisés ou qui demandent un accompagnement, mais aussi les jeux trop difficiles pour un début d'année (ou trop faciles et trop vus en fin d'année).

À portée des élèves, rangé de façon rationnelle, tout ce qu'ils vont pouvoir ou devoir gérer eux-mêmes. Dès la PS, les élèves doivent pouvoir prendre en charge seul le matériel dont ils auront besoin pour accomplir leur tâche. Cela vaut pour les outils traditionnels (feutres, crayons, colle…) mais aussi pour les accessoires (tabliers par exemple).

 

L'affichage

Trois types d'affichages sont utilisés dans votre classe.

L'affichage institutionnel

sont les éléments de cet affichage obligatoire.

L'affichage didactique

Ce sont les documents qui font référence pour les élèves : frise numérique, calendrier, emploi du temps de la journée, affiches de comptes-rendus, affiches de référence (numération, mots étudiés...), etc.

Tous les éléments constituant cet affichage sont à construire avec les élèves, au fur et à mesure des besoins de la classe et de l'avancement des apprentissages. Ainsi, l'affichage du calendrier ou du "Train des anniversaires" n'est pas utile en début de PS, la frise numérique ou les affiches de référence en numération s'allongeront au fur et à mesure de la découverte des quantités.

Quelques principes à respecter :

L'affichage esthétique

Cet affichage revêt plusieurs fonctions. À visée décorative, il permet d'exposer les travaux des élèves, de les partager avec leurs familles, de suivre la vie artistique et créatrice de la classe. Selon les effets que vous visez, vous n'afficherez qu'une sélection des productions ou créerez une composition avec les productions de tous les élèves. Vérifiez toujours que chaque enfant verra plusieurs fois dans l'année sa réalisation affichée.

Pensez à lui donner également une dimension culturelle, en affichant des œuvres muséographiques. Soyez attentif à diversifier les types d'œuvres présentées : images, photos, reproductions… mais aussi les époques où elles ont été réalisées.

Quels que soient les types d'affichage exposés, il faut veiller à les remplacer régulièrement.

Mettez en valeur les productions des enfants :

Dans tous les cas, appliquez les règles de sécurité indiquées pour l'école : pourcentage de couverture des murs, accrochage au plafond...

Le tableau

Noir ou blanc, il est souhaitable que le tableau ne soit pas positionné trop haut ; les élèves verront mieux ce qui y est écrit ou affiché et pourront l'investir pour leurs propres activités.

Pour être lisible, il doit être le plus dégagé possible et même quasiment vierge lors de l'accueil. Il permettra ainsi à quelques élèves de se lancer dans des activités graphiques sur grand format et servira de support pour des étiquettes.

Plus tard dans la journée, on y écrira la date du jour, on manipulera des étiquettes ; il permettra l'affichage de consignes ou d'aide pour les ateliers autonomes, il accueillera un atelier dirigé par l'enseignant (graphisme, lecture).