Accueil > Enseigner en maternelle > Organiser sa classe > Gestion du temps

Réflexion sur une prise en compte des temps favorables aux apprentissages pour construire des emplois du temps efficaces en maternelle

Télécharger le document

Les réflexions qui suivent ont été élaborées par les membres de la mission maternelle, en appui sur les documents suivants :

Académie de Lille : De nouveaux rythmes à l’école maternelle

Maternelle 37 : guide de pratiques actualisées pour la maternelle

Académie de médecine : Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant, janvier 2010

Sandrine Delmarle & Catherine Bogaert, Une autre gestion du temps scolaire, éditions De Boeck

Pour aller plus loin, consultez La récréation à l’école maternelle sur le site de la Direction académique de Charente-Maritime

 

Quelques remarques

La réceptivité et la disponibilité optimales des élèves se situent entre 9h et 11h et entre 15h et 16h30.

Les signes de fatigue des élèves augmentent entre 9h et 9h30, entre 11h et 11h30 et entre 14h30 et 15h. Deux moments de la journée scolaire se caractérisent par une vigilance nettement plus faible à tous les âges de l'école primaire :

Cela se caractérise à tous les âges par une dépression de la vigilance corticale, sans relation avec les entrées alimentaires. Chez les enfants d'école maternelle, c'est le temps de la sieste.

La plage de temps à partir de 16h00-17h00 se prête bien aux activités physiques et sportives. En effet, elle se caractérise par une augmentation du métabolisme, de la température corporelle et de la force musculaire, et une optimisation des coordinations motrices.

Ainsi, la première heure, la mi-journée et le temps postscolaire (après 16h30, tous les enfants sont fatigués) ne se prêtent pas à des activités qui nécessitent une forte mobilisation de l'attention et des ressources intellectuelles.

Indicateurs de faible vigilance comportementale

Sur une même cohorte à 6 mois d’écart :

  • en grande section de maternelle (A)
  • en cours préparatoire (B)

 

Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant, janvier 2010, page 115

Évolution de la vigilance au cours de la journée scolaire

Sur une même cohorte à 6 mois d’écart :

  • en grande section de maternelle (A)
  • en cours préparatoire (B)

 

Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant, janvier 2010, page 117

Pics de concentration et disponibilité aux apprentissages

 

Quelques réflexions

Temps de l’implication dans le milieu :

Cet axe doit permettre aux enfants d’utiliser leurs connaissances, leurs capacités et leurs attitudes, et de donner du sens à leurs apprentissages dans des situations de vie de la classe.

"Les activités vécues dans cet axe sont généralement plus globales. Elles demandent aux enfants de mettre en œuvre plusieurs compétences qu'ils ne maitrisent pas toujours tous. Certains pourront s’entrainer à ce qu’ils savent déjà faire, tandis que pour d'autres, ce sera un bon moyen de leur donner envie d'apprendre et même parfois des occasions d'apprendre. Dans cette optique, l'enfant pourra alors réaliser les activités seul, en groupe ou avec l'adulte selon la difficulté et la maitrise des compétences sous-jacentes." Bogaert/Delmarle

Ces moments donneront l’occasion à l’enseignant de repérer les besoins et les difficultés des élèves afin de leur proposer des activités avec des supports différenciés ou un renforcement personnalisé visant les compétences à développer.

Temps du développement personnel :

Ces temps, dans la journée, ou dans la semaine permettent à l’enfant de construire ses compétences à son rythme. Ce moment est consacré à l’objet d'apprentissage chez tous.

Imprégnation :
Apprentissage :
  • Confronter l’enfant à une situation problème
  • Entrainement : (apprentissage suffisamment avancé)
    Temps de l’autogestion :

    C’est un moment sur lequel l’enfant apprend à gérer son temps et à être autonome. Il choisit librement sa tâche parmi un nombre d’activités variées proposées par l’enseignant.

    L’enseignant reste :

    Plusieurs solutions organisationnelles se présentent dans la gestion de ces trois temps :

     

    Propositions d'organisation du temps de l'enfant

    Proposition de répartition des temps
    sur la journée
    Autogestion
    Implication dans le milieu : rituels
    Développement personnel :
    temps d'imprégnation
    Développement personnel :
    temps d'entraînement
    Récréation
    Développement personnel :
    temps d'apprentissage
    Repas
    Temps de midi
    Implication dans le milieu :
    Réalisation du projet ou de productions ponctuelles
    + Autogestion
    Récréation
    Chants ou histoire
    Proposition de répartition des activités
    sur la journée
    8h30 Accueil :
    Activités en autonomie
    Coins jeux
    Manipulations d’un matériel connu
    Découverte libre d’un matériel utilisé ultérieurement
    Activités de motricité fine
      Les travaux appelant une mémoire à court terme sont plus porteurs le matin. Savoir écouter
    9h00 Regroupements :
    Rituels
    Activités langagières
    Comptines, chants (à alterner)
    Certaines activités motrices (expression, rondes et jeux dansés)
     
    9h30 Apprentissages nouveaux  
    10h00 Moment idéal pour la récréation
    10h30
    11h00 Activités de renforcement
    Activités en autonomie
     
    11h30
    12h00   Moment idéal pour la sieste juste après le déjeuner
    Pas de temps de récréation avant le coucher
     
    12h30
    13h00
    13h30 Les activités nécessitant une restitution à plus long terme (comptines, poèmes ou chant)
    14h00 Activités en autonomie
    Coins jeux
    Manipulations d’un matériel connu
    Découverte libre d’un matériel utilisé ultérieurement
    14h30 Apprentissages  
    15h00
    15h30
    16h00 Activités physiques et culturelles
    16h30