Passer l’épreuve et… la réussir

Réussir le CAFIPEMF en maternelle

Télécharger le document

On ne réussit pas l’épreuve d’admissibilité du CAFIPEMF parce qu’on a présenté au jury des séquences où l’on témoignait de son allégeance à ce que l’on croit savoir de ses options didactiques ou plus précisément des "dadas" du président de la commission. Les décisions se prennent de manière collégiale et toutes les commissions essaient et souvent réussissent à obtenir un vrai consensus. Inutile donc de tenter de se renseigner sur le profil des membres de la commission, mieux vaut cerner plus précisément ce sur quoi on va être évalué, lors de la prestation face aux élèves puis durant l’entretien.

A. La prestation face aux élèves

Contrairement à ce que pensent certains candidats, le regard du jury ne va pas porter exclusivement sur les séquences que vous allez présenter, même si bien sûr, elles jouent un rôle essentiel. La commission va s’intéresser, durant les 60 à 80 minutes où elle va se trouver dans votre classe, à tout ce qui dans l’environnement comme dans votre attitude professionnelle témoigne des qualités d’un futur formateur.

1. Les indicateurs pris en compte lors des séquences en classe

2. Les éléments révélateurs des qualités de formateur

B. L’évaluation de l’entretien

Même si le jury fait la part de la tension que peut générer cette situation de prise de parole devant cinq adultes, dont quatre vous seront probablement inconnus, vous serez évalué certes sur vos connaissances et votre argumentaire mais aussi sur votre attitude.

1. Votre prestation orale

Le jury va vous interroger d’abord sur ce que vous envisagiez de faire. Si vous avez préparé l’entretien comme nous vous le suggérons plus haut, vous ne devriez pas être trop décontenancé par les questions portant sur ce point. Le jury va vérifier que :

Le jury vous demandera de porter un regard critique sur vos séances. "À chaud", ce n’est pas aisé. Il vous faudra donc :

Le jury peut ensuite vous interroger sur ce que vous auriez pu faire. Il vous faudra là faire preuve d’un peu de créativité mais sans doute en préparant vos séances avez-vous hésité entre plusieurs démarches ; vous pourrez les évoquer ici.

Enfin, l'entretien abordera des points connexes :

2. Votre attitude

En maternelle, il est rare que le jury puisse s’installer autour de tables placées en fer à cheval. Très souvent on ne dispose que de chaises -au mieux de taille adulte- placées en cercle.

Et si jamais :

Ne perdez pas de vue que le jury cherche avant tout à évaluer en vous les compétences de formateur en devenir. Faites preuve de capacités d’écoute et d’honnêteté intellectuelle en engageant avec lui un dialogue constructif.