Accueil > Les domaines d'activité > Agir et s'exprimer avec son corps > Eps en TPS

Faire de l'EPS avec des enfants de moins de 3 ans

Télécharger le document

Comment l'enfant de 2 - 3 ans apprend-il ?

Vers 18 mois, il entre dans "l'âge déménageur" et "l'âge acrobate", caractérisés par une motricité débordante mettant en confrontation le corps et ses mouvements, et le monde extérieur.

À ce stade du corps "vécu", l'activité motrice a une double conséquence sur le développement de l'enfant :

C'est une période d'exploration active du milieu, de véritable expérimentation sur les objets, sur l'espaces et sur ses propres possibilités motrices.

C'est en répétant les mêmes actions, en fonction du but qu'il se donne, que l'enfant apprend : l'enfant qui décide de répéter une même action, montre qu'il a une intention claire d'accomplir un mouvement.

Lorsqu'il obtient un résultat inattendu, par hasard, l'enfant cherche à le reproduire avec des variantes : l'activité qui était reproductrice devient exploratoire. cette forme de tâtonnement permet l'émergence de conduite nouvelles, de diversification d'action.

L'enfant apprend par essais / erreurs / réajustements : il est nécessaire de lui proposer des espaces aménagés et des situations riches.

Quelques conseils

Où ? Varier les espaces : salle, cour, parc… sable, herbe, moquette, bitume, parquet…

Quel matériel proposer ? L'adapter à l'activité physique concernée. Du gros matériel pour sauter, grimper… : tapis, bancs, blocs de mousse, chaises, agrès,… ; du matériel pour manipuler : couvertures, coussins, tissus divers, cartons, rouleaux, corbeilles, balles, ballons, sacs de graines, ballons de baudruche… ; du matériel spécifique : quilles, balises, anneaux, cordes…

Quelle fréquence ? 1 à 2 fois par jour, des séances d'une durée de 15 à 30 minutes, en évitant le cumul EPS - récréation.

Quel encadrement ? 2 personnes si possible (enseignant et ATSEM) avec au moins un atelier avec prise de risque et un atelier de manipulation.

Quels contenus ? 60% découverte et 40% guidage vers apprentissage (imitation, consigne, verbalisation, situation matérielle) en respectant le besoin de répétition des très jeunes enfants, par exemple en proposant le même matériel pendant plusieurs jours.

Quelle démarche ? Prévoir plusieurs séances de découverte pour observer où en sont les enfants, ce qu'ils savent faire… Lors des premières séances, ne proposer qu'une seule tâche à réaliser avec plusieurs ateliers de dispositifs différents (difficulté variable, matériel diversifié…)
Prévoir plusieurs séances d'apprentissage en adaptant les problèmes à résoudre par les élèves aux besoins repérés lors des séances d'observation.

Proposition de plan de séance

Mise en train : jeux dansés, chantés, jeux inspirés des jeux traditionnels, si possible en articulation avec ce qui suit.
Contenu lié à l'installation matérielle mise en place préalablement, qui induit les réponses des élèves.

Temps 1 : laisser les enfants évoluer librement, expérimenter. L'enseignant observe les réponses pour définir les besoins.

Temps 2 : faire évoluer les réponses :

Regroupement de fin de séance :

Sur le lieu même ou en classe, court rappel des actions (langage d'évocation)