Accueil > Les domaines d'activité > Agir et s'exprimer avec son corps > Passer une consigne

Je passe la consigne, que j’ai conçue,
à des élèves attentifs

Télécharger le document

La consigne est forcément écrite pour le maître, pas forcément pour les élèves. Elle doit préciser à minima le but et l’aménagement matériel et, selon le type de tâche, le critère de réussite et les critères de réalisation.

Pourquoi ?

Pour que les élèves entrent plus rapidement et surtout plus efficacement dans la tâche. Être attentif lors de la passation des consignes permet une meilleure compréhension, les élèves savent avant ce qu’ils doivent faire, la recherche de réponses motrices se fera dès le début de la pratique. L’écrit peut être un support visuel efficace, parfois indispensable à la clarification de la tâche demandée.

 

Quand ? Où ?

Avant l’activité :

Pendant l’activité : entre les différentes phases de pratique, en rassemblant les élèves dans la zone prévue à cet effet ; pour rappeler, modifier, rajouter, spécifier des consignes.

 

Comment ?

Proposer des supports clairs et lisibles.

Passer la consigne une première fois en classe si possible.

Sur le lieu de pratique, délimiter et matérialiser une zone unique de regroupement et de passation des consignes : un espace dans lequel on ne pratique pas.

Avoir des élèves assis, silencieux et attentifs dans la zone de regroupement, face au support écrit. Faire répéter et reformuler est une façon de vérifier que les élèves ont été attentifs.

 

Quoi ?

Supports : affiches avec une écriture suffisamment grande et lisible, un/des schéma(s) du dispositif, éventuellement des photos, pictogrammes, etc…

Moyen :  L’élève utilisé comme exemple (le dire sur le faire).

             Espace de regroupement délimité par des plots marqueurs, un marquage au sol….

 

Attention : la passation de consigne doit être courte et concise !