Accueil > Les domaines d'activité > Découvrir le monde (Technologie) > Apprendre à coller

Apprendre à coller en Petite Section

Télécharger le document

 

Le collage est fréquemment utilisé dans les activités en maternelle, que ce soit à des fins artistiques, pratiques, illustratives…
Coller nous paraît un geste évident et facile. Pourtant, pour le jeune enfant, cet acte nécessite un apprentissage et une guidance par l'adulte.

 

Quelle colle utiliser ?

Colle liquide, colle gel, colle en pâte, colle vinylique, pinceau, spatule, stylo à colle… De nombreux outils sont proposés. Il n'est pas dans notre intention d'imposer un type de colle ou un type d'outil, précisons simplement qu'il s'avère nécessaire d'avoir dans sa classe plusieurs types de colle en fonction des objectifs de collage: colle liquide pour le papier ou colle blanche pour le carton, le tissu, le bois… et plusieurs types d'outils adapté à la consistance de la colle utilisée : stylo, pinceau, bâton, doigt pour la colle liquide, spatule pour la colle blanche, voire bombe aérosol pour encoller de grandes surfaces.

Comment mener une activité de collage ?

Toute découverte de technique se fait en atelier dirigé par l'enseignant qui va faire la manipulation en la verbalisant, puis accompagner les élèves dans leur activité, toujours en verbalisant et en reprenant systématiquement les oublis.
Dans un deuxième temps, l'activité sera conduite en atelier semi-autonome puis en autonomie jusqu'à ce que tous les élèves maîtrisent les techniques.

Les activités d'orientation, d'organisation peuvent être menées en atelier semi-autonomes ou autonomes du moment que les élèves sont à l'aise dans le collage.

Des étapes pour bien coller

1. Découverte de la colle

Proposer un peu de colle liquide aux enfants dans un couvercle de petit-pot ainsi qu'une feuille de papier et les laisser manipuler, d'abord avec les doigts, puis en leur proposant divers outils. Avec la colle liquide, leur montrer qu'ils peuvent débarrasser leurs doigts de la colle en les frottant les uns contre les autres.
Leur faire observer les traces qu'ils laissent sur la feuille de papier, puis le séchage de la colle.
Leur proposer ensuite des chutes de papier de couleur et les laisser expérimenter.

2. Premiers collages

Mettre à la disposition des élèves :

Faire observer le papier affiche : un côté blanc, un côté coloré. Le faire disposer librement sur la feuille blanche : on ne veut voir que la couleur. Il est alors impossible de déplacer la feuille sans tout faire tomber, il faut donc coller mais pour voir la couleur, il faudra déposer la colle sur le côté blanc et retourner l'élément.

L'enseignant montre la démarche en verbalisant chaque étape :

  • je pose "l'étiquette" du côté blanc
  • je prends de la colle
  • je fais un trait sur "l'étiquette"
  • j'essuie mon doigt
  • je retourne "l'étiquette" avec les deux mains
  • je la pose sur la grande feuille
  • je lisse "l'étiquette" avec la main bien à plat

Si on utilise un outil (pinceau), on verbalise l'étape "j'essuie mon pinceau" en 3, l'étape 4 devenant : "je repose le pinceau dans le pot"

Les élèves sont lancés dans l'activité, suivis par l'enseignant qui verbalise chacune des étapes et fait reprendre les étapes sautées.

3. Positionner le collage (1)

Mettre à la disposition des élèves :

Chaque repère doit être caché par un et un seul morceau de papier collé dessus. Il ne peut pas coller à un endroit où il n'y a pas de repère.

4. Coller des formes

Mettre à la disposition des élèves :

L'objectif est d'apprendre à l'enfant à encoller de façon rationnelle :

5. Positionner le collage (2)

Mettre à la disposition des élèves :

Les élèves doivent coller leurs bandes perpendiculairement à la bande d'origine.
C'est l'occasion de découvrir que l'on peut repositionner un collage tant que la colle n'est pas sèche.

Par la suite, on pourra proposer de coller des bandes autour d'un disque (un soleil), ou de reconstituer des montages simples sans superposition à partir de formes géométriques.

6. Positionner le collage (3)

Mettre à la disposition des élèves :

Les élèves doivent coller une étiquette dans chaque case, sans déborder. La difficulté peut être graduée :

De la même façon, on peut jouer sur la forme soit des étiquettes, soit des emplacements, soit des deux.

7. Orienter le collage

Mettre à la disposition des élèves :

  • une feuille assez grande
  • du matériel à coller individuel placé du côté de la main dominante
  • des images de personnages ou d'animaux

Les élèves doivent coller toutes les images dans le bon sens.

Ce travail se complexifie par la suite en utilisant des portraits, puis du texte (étiquettes-prénoms, par exemple)

8. Orienter et positionner

Mettre à la disposition des élèves :

  • une feuille blanche assez grande sur laquelle des emplacements sont bien délimités
  • du matériel à coller individuel placé du côté de la main dominante
  • des images à la taille des emplacements

Pour cet atelier, les élèves sont invités à coller les images dans les cadres, en respectant le sens haut/bas.

9. Des collages plus complexes

Lorsque les élèves collent correctement, avec un geste adapté, il sera temps de leur proposer des collages plus difficiles, mettant en jeu d'autres compétences :